La Grande Guerre. Il se prénommait Augustin, il avait 28 ans, il est mort à Verdun « pour la France »

avril30

La Grande Guerre. Il se prénommait Augustin, il avait 28 ans, il est mort à Verdun « pour la France »

29 pages A4, publié dans les Heures de Crémieu en Mars 2011

 

 

Histoire reconstituée de ce grand oncle que l’on m’avait présenté comme « disparu » lors de la bataille de Verdun en 1916. J’étais enfant et ce mot étrange m’a toujours hanté. Reconstituée à  partir de lettres, journal des marches et opérations du 288 RI, d’ouvrage écrit sur l’histoire de ce régiment. Les lettres du soldat Caltex en seront un témoignage poignant : appartenant à la même compagnie, il sera tué le même jour au même endroit qu’Augustin, anonyme mitrailleur, petit paysan qui aurait tant aimé retrouver son petit village !

 

  • Posted by Bernard
  • 1 Tags
  • 0 Comments
COMMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *